Outils pratiques

  • Gestion des références bibliographiques

Il existe de nombreux logiciels libres de gestion des références bibliographiques comme Zotero, Mendeley, JabRef, etc.

Parmi eux, le logiciel Zotero fait l’objet d’une présentation dans le cadre des séances de méthodologie du tronc commun « Asies » (Séquence 2).

Zotero vous permettra : « de récupérer automatiquement des références et le texte intégral associé, d’organiser vos références, de les annoter et de les indexer si nécessaire d’associer aux données bibliographiques des documents (texte, images, pdf), de créer automatiquement des citations (notes de bas de page ou citations dans le texte) et des bibliographies ». Cette dernière fonction est particulièrement utile lorsqu’il s’agit de générer automatiquement des bibliographies selon des normes de présentation prédéfinies par des revues ou des maisons d’édition.

En sus de la présentation au sein du Master Etudes Asiatiques, vous pouvez vous former rapidement au logiciel en utilisant l’un des nombreux tutoriels disponibles sur Internet.

Vous trouverez par ailleurs ici un récapitulatif des normes de présentation du mémoire de M2, à respecter scrupuleusement.

  • Gestion des photos d’archive

Tropy est un logiciel libre et gratuit qui permet d’organiser, de classer et de référencer des corpus iconographiques volumineux, des photos d’archives, toutes sortes d’images récoltées dans des bibliothèques, des institutions d’archives. Il s’apparente au logiciel Zotero dans le domaine des références bibliographiques. Vous pouvez également y ajouter des notes, retranscrire des documents, etc.

Vous trouverez ici un tutoriel complet en français pour une prise en main rapide du logiciel, ainsi que sa version en pdf.

  • Cartographier son terrain

Fieldpapers est un nouvel outil à disposition des chercheurs souhaitant cartographier leur terrain.  Il permet de créer facilement des cartes imprimables de n’importe quel lieu du monde et d’y ajouter des notes de terrain.

La méthode est relativement simple :

    – Étape 1 : Imprimez les fonds de carte de vos futurs lieux d’enquête.

   – Étape 2 : Emmenez-les sur votre terrain et ajoutez-y directement vos notes et observations.

   – Étape 3 : Numérisez vos fieldpapers annotés et transférez-les sur OpenStreetMap (logiciel libre de cartographie participative) qui recalera automatiquement votre fond sur la carte du monde. A partir de là, vous pourrez formaliser votre projet en créant vos propres cartes en ligne et les imprimer.

  • Magrit – Outil de cartographie en ligne

Il s’agit d’un outil de cartographie thématique, libre et gratuit, conçu pour réaliser facilement ses propres cartes. Il a été développé par des ingénieurs d’étude et de recherche du pôle géomatique de l’UMS RIATE.

Vous pouvez suivre l’actualité de cette application sur le carnet dédié où vous trouverez également de nombreux tutos pour prendre en main le logiciel.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search